Combattre la routine

L’ennui comme condition existentielle

L’ennui que nous allons raconter dans cet article est une condition existentielle, qui provient d’une expérience profonde.

C’est cet état d’esprit qui naît de l’incapacité à s’intéresser au monde, aux personnes qui nous entourent, aux choses que nous faisons et qui a pour conséquence l’absence d’émotions et l’apathie, qui à leur tour contribuent à la sédimentation d’une expérience négative sur soi-même, qui ne peut qu’alimenter à nouveau l’ennui et l’apathie, en provoquant un cercle vicieux dysfonctionnel qu’il faut interrompre.

Ceux qui s’ennuient ainsi vivent une vie quotidienne où rien ne les excite, ne les implique et ne les enthousiasme, ils se sentent inadaptés et incapables d’atteindre les buts et objectifs de la vie.

Qu’est-ce qui provoque l’ennui ?

L’incapacité à ressentir du plaisir et de l’intérêt cache une expérience dépressive et des croyances négatives sur soi-même, comme un profond sentiment d’insuffisance et d’incapacité, qui ont des origines anciennes.
L’ennui indique une altération de la relation avec les besoins les plus profonds de l’individu : ceux qui s’ennuient ne peuvent pas trouver de rêves, de but, de motivation réelle. En d’autres termes, ceux qui s’ennuient ainsi ont appris à réprimer les émotions, les besoins, les désirs.

L’absence de désir, typique de l’ennui, peut vous protéger de la frustration de vouloir des choses que vous considérez comme impossibles ou hors de votre portée. Si je désire quelque chose qui est important pour moi, je m’efforce de l’avoir et je ne peux pas, je souffre. Mais si je ne désire pas, je ne souffre pas. L’ennui est donc fondamentalement une forme de protection, de défense contre l’irréalisabilité de ses propres besoins.

Comment gérer l’ennui, quelques stratégies opérationnelles :

Apprenez à valoriser ce que vous faites. L’ennui n’est pas vaincu en cherchant toujours de nouveaux stimuli, mais en essayant de tirer du plaisir et de la joie des petites choses positives de la vie quotidienne, en retrouvant la capacité de ressentir et d’exprimer des émotions positives. Essayer d’être soi-même en reconnaissant et en valorisant ses besoins et ses expériences émotionnelles. Cette attitude vous permet de poursuivre vos désirs, de choisir spontanément et d’établir des relations authentiques et satisfaisantes. Donner le meilleur de soi-même dans la situation actuelle. Pour vaincre l’ennui, il faut s’engager et donner le meilleur de soi-même dans la situation actuelle, sans attendre une situation idéale utopique (par exemple, avoir un emploi parfait). Ne rien considérer comme acquis, avoir un regard curieux et ouvert sur la nouveauté facilite l’implication et la naissance de nouveaux intérêts, en soi un puissant antidote à l’ennui.

Quand s’adresser à un Life coach ?

Si vous réalisez que l’ennui vous empêche de vivre pleinement votre vie et que vous êtes coincé dans le cercle vicieux des pensées négatives qui alimentent l’apathie et la déviation du ton de l’humeur et que vous ne pouvez pas vous en sortir seul, vous devriez consulter un spécialiste pour vous aider à gérer ce cercle vicieux dysfonctionnel, en vous reconstruisant une image de vous-même comme étant adéquat et capable qui vous permettra de reprendre la maîtrise de votre vie.

L’ennui survient lorsque nous avons cessé de rêver, de grandir, de nous fixer des objectifs et que notre vie est devenue statique et sans perspectives.
Nous avons atteint la stabilité, mais nous considérons que tout va de soi : le travail, le partenaire, les amis, la famille. La nature humaine est faite pour grandir, pour évoluer, pour s’améliorer. Essayer de s’améliorer et d’apprendre de nouvelles choses est un puissant antidote à l’ennui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

code